background dossier risque

Feux de forêt

S’informer pour mieux se protéger

Les feux sont à la fois une cause et une conséquence du réchauffement climatique. Ils sont à l'origine d'une pollution de l'air, de l'eau et des sols. Leur fréquence, notamment dans le contexte d'épisodes de sécheresse, peut compromettre le devenir de l'écosystème forestier.

DESCENDRE POUR LIRE LE DOSSIER THÉMATIQUE

Effets et conséquences

Outre les impacts sur les personnes et les biens, les incendies de forêt causent des dommages à la faune et à la flore des zones touchées.

Dommages occasionnés

Chaque incendie de forêt détruit tout ou partie des animaux et végétaux sur son passage ; seuls les grands mammifères et certains oiseaux arrivent à s’enfuir à l’approche du front de feu.

 

© Laurent Mignaux - Terra, 2010.

 

Ainsi, tout incendie a un impact immédiat sur les principales fonctions de la forêt :

  • économique : perte de valeur et de production de bois, impact sur les activités économiques et touristiques ;
  • environnementale : atteinte à la biodiversité et aux paysages ;
  • sociale : accueil du public, chasse ;
  • prévention d’autres risques : chute de pierres, glissements de terrain, érosion, crues torrentielles, avalanches en montagne ;
  • protection générale : régulation du régime hydrique, qualité de l’eau, épuration de l’air, stockage du carbone.

 

Les impacts à moyen et long terme dépendent du régime des feux auquel le territoire sinistré est confronté, un régime de feux fréquents et sévères pouvant s’accompagner localement d’une régression biologique.

Les incendies de forêt ont également des impacts sur la qualité de l’air. Les émanations de fumée de bois peuvent altérer les mécanismes des défenses immunitaires pulmonaires, et entraîner une altération de la fonction pulmonaire des personnes exposées.

À LIRE AUSSI
S’informer sur les autres risques
DOSSIERS THÉMATIQUES