background risques naturels

Glossaire

173 résultat(s)

MRN

L'association « Mission Risques Naturels » ou MRN a été créée début 2000 entre la FFSA et le GEMA, après une année particulièrement sinistrée par des événements naturels catastrophiques (inondations et tempêtes).

Son objet est contenu dans son intitulé complet : Mission des sociétés d'assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels. Il s'agit en effet pour la profession de l'assurance de contribuer à une meilleure connaissance des risques naturels et d'apporter une contribution technique aux politiques de prévention.

S'appuyant sur une équipe de six collaborateurs, la MRN déploie ses activités dans trois directions :

1. activités institutionnelles
l'association constitue l'interface technique entre la profession de l'assurance et les différentes parties prenantes de la gestion des risques naturels. A ce titre, entre autres, elle :

- est impliquée dans les travaux des administrations centrales et des services déconcentrés, en s'appuyant notamment sur un réseau de correspondants départementaux ;

- appuie les collectivités et leurs groupements dans leurs projets d'études, ainsi que dans leurs actions de sensibilisation à la prévention ;

- contribue aux réflexions de différentes associations et réseaux de recherches gravitant autour de la thématique de la gestion des risques naturels ;

- effectue une veille sur les pratiques étrangères et témoigne, dans les instances internationales, de l'expérience française.

2. études pour la profession
avec des travaux portant notamment sur :

- l'analyse, la connaissance et la modélisation des risques naturels, en particulier sous la forme d'observatoires de l'exposition des enjeux aux aléas,

- les divers aspects du retour d'expérience suite à grands événements ;

- l'évaluation des dispositifs publics de prévention ainsi que des nouvelles technologies.

3. réponses aux attentes des sociétés
l'association offre un environnement favorable à la définition, au développement et à l'utilisation d'outils d'intérêt général, dédiés aux sociétés d'assurance. Elle vient ainsi de mettre à leur disposition une toute nouvelle version de son système d'information géographique d'aide à l'analyse de l'exposition d'un lieu de risques aux aléas inondation, sécheresse et sismique.

https://www.mrn.asso.fr/

Professionnels
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES

Prévention des risques, énergie et climat, développement durable, transports, construction, urbanisme, aménagement, gestion des ressources naturelles, logement et hébergement…

Voir l'organigramme du ministère

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES / CGDD

Prévention des risques, énergie et climat, développement durable, transports, construction, urbanisme, aménagement, gestion des ressources naturelles, logement et hébergement…

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/commissariat-general-au-developpement-durable-cgdd

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES / DGALN

Prévention des risques, énergie et climat, développement durable, transports, construction, urbanisme, aménagement, gestion des ressources naturelles, logement et hébergement…

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/direction-generale-lamenagement-du-logement-et-nature-dgaln

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES / DGPR

La DGPR élabore et met en œuvre des politiques relatives :

- à la connaissance, l'évaluation, la prévention et la réduction des pollutions chimiques, biologiques ou radioactives mais aussi aux diverses atteintes à l'environnement (bruit notamment);

- à la connaissance, l'évaluation et la prévention des risques naturels ou ceux liés à l'activité humaine, à la prévention des inondations et des crues;

- aux conditions d'évaluation de la qualité écologique des sols et de l'atmosphère;

- à la gestion des déchets (prévention, valorisation et traitement) ;

- à l'évaluation des risques que représentent les OGM pour la santé et l'environnement.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/direction-generale-prevention-des-risques-dgpr

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES / SCHAPI

Face à la menace des « orages cévenols » et des crues torrentielles, le SCHAPI, Service Central d'Hydrométéorologie et d'Appui à la Prévision des Inondations a été créé en juin 2003. Rattaché à la Direction de l'eau du ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, le SCHAPI est implanté à Toulouse pour favoriser les synergies avec Météo-France et les équipes scientifiques qui y sont rassemblées. Il réunit des experts en météorologie et en hydrologie. Ses principales missions consistent en l'appui aux services de prévision des crues au niveau national ainsi qu'en une veille hydrométéorologique 24 heures sur 24 localisée sur les bassins rapides. Il publiera de l'information à destination du public sous la forme d'une carte de vigilance inondation.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prevision-des-inondations

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

MTES/CGDD/SDES

Le Service de la donnée et des études statistiques (SDES) fait partie du Commissariat général au développement durable (CGDD), au sein du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il a pour mission d'organiser le système d'observation et statistique en matière de logement, de construction, de transports, d'énergie, d'environnement et de développement durable, en liaison avec les institutions nationales, européennes et internationales intéressées. A ce titre, il recueille, élabore et diffuse l'information statistique concernant les domaines de compétences du ministère.

Il assure les fonctions de service statistique des ministères chargés de l'environnement, de l'énergie, de la construction, du logement et des transports au sens de la loi modifiée n° 51-711 du 7 juin 1951. Il exécute, au nom de l'Etat, les enquêtes concernant ces domaines, prévues au programme annuel établi par le Conseil national de l'information statistique (Cnis) et arrêté par le ministère dont relève l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Au plan européen, il fait partie du système statistique européen, au titre d'autorité nationale statistique dans son champ de compétences. Le SDES est aussi le correspondant en France, par délégation de l'Insee, de divers organismes internationaux : Eurostat (service statistique de la Commission européenne), Agence internationale de l'énergie, Agence européenne pour l'environnement...

Chargé de la mobilisation des données et de la maîtrise d'ouvrage des systèmes d'information associés pour élaborer et animer la stratégie générale du ministère, il définit les indicateurs du développement durable pour les politiques publiques et élabore ceux du ministère.

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Etat
Thématique : Acteurs nationaux de la gestion des risques

Mur du cyclone

Le mur du cyclone entoure l'œil du cyclone. Il est constitué de cumulonimbus et peut s'étendre sur un rayon de 150 km. Ce mur qui abrite les mouvements convectifs les plus puissants est le siège des effets du cyclone les plus dévastateurs (vents, pluies, marées cycloniques).
Thématique : Tempêtes et cyclones

Nappe

Toute étendue d'eau souterraine ou superficielle. On distingue :
- les nappes d'eau libre : étendues d'eau en contact permanent avec l'atmosphère;
- les nappes souterraines : étendues souterraines, parties saturées d'un aquifère;
- les nappes phréatiques : nappes d'eau libre souterraines à faible profondeur;
- les nappes alluviales (ou nappe d'accompagnement de cours d'eau) : nappes d'eau en relation directe avec un fleuve ou une rivière;
- les nappes perchées : nappes souterraines libres, généralement de dimensions modestes, étagées au-dessus d'une zone non saturée.
Thématique : Inondation

Nappe captive

Volume d'eau souterraine généralement à une pression supérieure à la pression atmosphérique car isolée de la surface du sol par une formation géologique imperméable. Une nappe peut présenter une partie libre et une partie captive. Les nappes captives sont souvent profondes, voire très profondes (1000 m et plus).
Thématique : Inondation