Aller directement au contenu

Vous êtes ici

Accueil

>

S'informer

>

Mouvements de terrain

>

Effets et conséquences

Mouvements de terrain

Effets et conséquences

Les dommages occasionnés par les mouvements de terrain ont des conséquences humaines et socio-économiques considérables. Les coûts consécutifs à ces dommages s'avèrent très élevés et les solutions sont encore trop souvent apportées au coup par coup.

Gravité des dommages

Chaque type de mouvement de terrain se caractérise par des dégâts particuliers dont la gravité est évaluée sur une échelle allant de « très faible » à « majeure » :

  • gravité "Très faible" = pas d'accident ;
  • gravité "Moyenne" = accident isolé ;
  • gravité "Forte" = quelques victimes ;
  • gravité "Majeure" = quelques dizaines de victimes.

 

Glissement de terrain

Gravité : « Très faible » à « Moyenne »

Les glissements de terrains peuvent entraîner des dégâts importants aux constructions. Dans certains cas, ils peuvent provoquer leur ruine complète.

L'expérience montre que les accidents de personnes dus aux glissements de terrains sont peu fréquents, mais possibles dans le cas d'un phénomène relativement rapide et/ou survenant de nuit.

 

Une maison gravement endommagée à la suite d’un glissement de terrain (Soleil Levant, Martinique, 2007). © BRGM - A.-V. Barras

 

Chutes de blocs et éboulement

Gravité : « Moyenne » à « Majeure »

Étant donné la rapidité, la soudaineté et le caractère souvent imprévisible de ces phénomènes, les instabilités rocheuses constituent des dangers pour les vies humaines, même pour de faibles volumes (chutes de pierres). Les chutes de blocs, et a fortiori
les éboulements, peuvent causer des dommages importants aux structures pouvant aller jusqu'à leur ruine complète, d'autant plus que l'énergie (fonction de la masse et de la vitesse) des blocs est grande.

 

Eboulement des orgues d’une coulée de basalte (Borne, Haute-Loire, 2007). © BRGM - F. Michel

 

Effondrement

Gravité : « Moyenne » à « Forte »

Les effondrements brutaux peuvent entraîner la ruine des constructions et causer des victimes.

 

 

Effondrement d'un pavillon sur la commune de Saint-Pryvé Saint-Mesmin du à un fontis de 20 m de profondeur lié à un karst (Loiret, 2010). © BRGM

 

Coulées de boue

Gravité : « Forte » à « Majeure »

Erosion de berge

L'érosion rend les berges plus sujettes aux glissements ou éboulements. Lors de glissements et éboulements brutaux, des vies humaines sont susceptible d'être concernées. Les constructions peuvent être impactées dès lors que le phénomène de glissement ou d'éboulement se produit.

Intensité des dégâts

L’intensité des dégâts des différents types de mouvements de terrain est évaluée sur une échelle de faible à majeure qui prend en compte à la fois les coûts occasionnés, l’emprise des dégâts et les solutions techniques de remédiation :

  • intensité "Faible" : dégâts financièrement supportables par un particulier (ex : purge de blocs) ;
  • intensité "Moyenne" : dégâts financièrement supportables par un groupe de propriétaires (ex : comblement cavité, drainage) ;
  • intensité "Forte" : dégâts débordant du cadre parcellaire ; Coût important et/ou technique difficile (ex : stabilisation de glissement, confortement de pan de falaise) ;
  • intensité "Majeure" : pas de parade technique.

 

 

  Type de mouvement de terrain  

  Intensité des dégâts  

  Glissement de terrain

  Moyenne à majeure

  Chutes de blocs et éboulement

  Faible à majeure

  Coulées de boue

  Forte à majeure

  Effondrement

  Faible à majeure