Haïti, l'après séisme !

Un mois après le séisme du 12 janvier 2010, les bilans se sont précisés : officiellement, au moins 217.000 personnes ont trouvé la mort dans le séisme, on compte pas moins de 300.000 blessés grave et plus d'un million d'Haïtiens se sont retrouvés sans toit..

 

Certes la première phase qui consistait à sauver des vies avec énormément d'opérations chirurgicales  est achevée, pourtant la situation d'urgence est loin d'être terminée. A présent, nous sommes entrés dans une phase d'urgence médicale : il faut augmenter les capacités de soins primaires et prodiguer des consultations de base à toute la population.

Jusqu'ici, on dénombre selon l'ONU quelques 50.000 familles soit prés de 272.000 personnes qui ont reçu des matériaux pour se fabriquer eux même un toit. Cependant, une assistance militaire Européenne devrait être effective d'ici quelques jours pour fournir un abris aux sinistrés.
En effet, dans un peu plus d'un mois, la saison des pluie commencera, apportant ses habituelles pluies torrentielles et provoquant inexorablement inondations et glissements de terrains... Ceci viendra empirer la situation sanitaire déjà jugée catastrophique notamment à cause du manque de sanitaires estimés à 900 alors qu'il en faudrait 18.000... Ces pluies vont venir drainer les excréments, et stagner dans les  décombres, multipliant ainsi les risques d'épidémies.

Après la saison des pluies, ce sera la saison des ouragans, de début juin à fin novembre. Les météorologues l'anticipent "plus intense que d'ordinaire", or, l'île est particulièrement vulnérable car son territoire n'est recouvert qu'à 2 % par la végétation. Un ouragan majeur serait dévastateur.